Levée de l’interdiction de virage à droite aux fe…
Recul pour les piétons et les personnes handicapées

Société
Source : RUTAC_Entre_gens, Printemps 2018
levee_interdiction_virage_droite

La levée de l’interdiction de virage à droite aux feux rouges, adoptée lors de la séance du conseil de Ville de janvier, a soulevé des questions et des commentaires lors de la séance de février.

Cette décision du conseil de ville semble aller à contrecourant des politiques gouvernementales actuelles. En effet, les différents ministères encouragent les transports actifs( marche-vélos), le maintien des aînés et des personnes avec limitations dans leur milieu, règlementent les nouvelles réalités (AMM– Aides à la mobilités motorisés) pour un meilleur partage sécuritaire de la route.

Au niveau municipal, des démarches sont engagées afin de rendre les villes du Québec plus accessibles, accueillantes et sécuritaires pour les citoyens par des programmes tel que le MADA - (Municipalité amie des aînés), le Plan d’intégration des personnes handicapées, les Villes et Villages en santé.

Selon le comité de suivi de l’implantation du virage à droite, seulement 30% des automobilistes font un arrêt complet avant de tourner à droite sur un feu rouge et entre 30 et 60 % respectent toutes les consignes. Ce qui rend périlleuse la traversée du piéton ou du cycliste.

Alors pourquoi ce retour à une ville orientée uniquement pour la voiture ?

Date de dernière modification : 20 juin 2018
Imprimer S'abonner au flux RSS Partager par courriel. Partager sur : FaceBook Twitter LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*

*